22
Sep
2014
0
intro-toi-toi

Rooftop : toi, toi mon toit…

Une autre vision sur le monde

Le terme rooftop est un anglicisme dont la traduction littérale est toitterrasse. Venu des États-Unis, ce véritable mode de vie qui désormais gagne l’hexagone, s’applique pour l’instant essentiellement aux bars et restaurants des grandes villes comme Paris, Marseille, Bordeaux ou Lyon.

Mais, à l’instar du célèbre architecte Lecorbusier dont “l’unité d’habitation” avait pour but de créer du lien entre les occupants d’un même bâtiment au travers de boutiques et de diver s autres équipements collectifs, les promoteurs d’aujourd’hui se tournent vers l’aménagement d’un espace commun agréable et convivial sur le toit du bâtiment.

De New York à Lyon

Visiter New York sans goûter au plaisir des rooftops, c’est un peu comme visiter la France sans goûter ses spécialités culinaires. La ville regorge de ces lieux, nichés au sommet des gratte-ciels et qui offrent une vue incroyable sur la Grosse Pomme. Depuis peu, Paris s’enorgueillit aussi de rooftops, lesquels sont pris d’assaut dès que le soleil pointe le bout de son nez. Les plus en vogue sont le Nüba, le Mama Shelter, designé par Philippe Starck, ou encore le Georges.
Mais nul besoin de rallier la capitale pour savourer le bonheur d’un cocktail ou d’un repas sous les étoiles. À Lyon, Le Sucre a ouvert il y a tout juste un an au coeur du quartier de laConfluence. Perché sur le toit de la Sucrière, un bâtiment industriel des années 1930, ce rooftop offre aux Lyonnais un club de 350m2 et une terrasse de 400m2… Le lieu idéal pour bruncher ou clubber jusqu’au petit matin dans la capitale des Gaules.

Mieux vivre ensemble

Jamais la communication n’a été aussi présente dans nos vies qu’aujourd’hui. Il n’empêche que la solitude est omniprésente, y compris au sein des immeubles dont les voisins ne se rencontrent que rarement ou s’ignorent carrément. L’application du concept de rooftop aux immeubles d’habitation constituerait donc une nouvelle approche du mieux vivre ensemble. Outre l’aspect pratique qui consiste à occuper de l’espace normalement inutilisé, cette nouvelle vision de la construction permettrait de tisser un lien étroit entre les habitants d’un même immeuble , de créer une véritable communauté, d’instaurer des relations d’entre-aide entre jeunes et moins jeunes et de sortir les personnes âgées de l’isolement dans lequel elle se trouvent trop souvent.

A la recherche de la sociabilité

Parce que le mieux vivre ensemble suppose le respect des autres, un rooftop parfaitement aménagé du point de vue mobilier par le promoteur ou le syndic constituera un véritable espace de vie en commun sur le toit-terrasse. Ce lieu d’échanges privilégié offrira à tout un chacun une parenthèse sympathique autour d’un barbecue ou d’un simple verre de l’amitié.

Laisser un commentaire