20
Mai
2015
0
citiz-les-voitures-qui-changent-la-ville

Citiz : les voitures qui changent la ville

La révolution est en marche…
à Villefranche à 2 pas de Rooftop

Après Paris, Bordeaux, Besançon, Lyon…, c’est au tour de Villefranche d’être touché par le phénomène Citiz, un réseau de voitures en libre service (ou autopartage) qui répond aux nouvelles aspirations en matière de déplacements et d’environnement.

logo-citizMême si Villefranche peut encore se targuer d’être “circulable“ durant la plus grande partie de la journée et de bénéficier d’un réseau de parcs de stationnement bien proportionné, l’accroissement constant de la population, et par conséquent du nombre de véhicules, et l’impossibilité de leur attribuer davantage de place va peu à peu commencer à poser problème. À terme, les artères de contournement que sont La rue de Thizy et le Bd Gambetta à l’ouest et le Bd Louis Blanc et l’Ave. de l’Europe à l’est finiront par être aussi encombrées que la rue Nationale aux heures de pointe.

Éviter une situation intenable

De fait, si rien n’est fait pour changer nos comportements citadins, les Caladois se retrouveront prochainement dans une configuration similaire à celle que subissent actuellement les habitants des grandes métropoles : bouchons, perte de temps et d’argent, stress et pollution…
À cela, l’Agglo Villefranche Beaujolais propose une parade intelligente, bien rodée et efficace : le service d’autopartage Citiz LPA.

Un service qui interroge

Pratique, économique et écologique, l’autopartage permet de consommer autrement, en ce sens qu’il entraîne des questionnements comme l’utilité de posséder une coûteuse voiture alors qu’on a la possibilité d’en réserver une pour un usage ponctuel : les courses de la semaine, une journée au vert ou un week-end en famille.

La preuve par l’exemple

Selon une étude récente sur l’autopartage, cette nouvelle philosophie du déplacement en ville permet : de faire des économies substantielles du fait du coût de revient moins élevé que celui d’un véhicule individuel ; de moins utiliser la voiture (en général, les autopartageurs parcourent 41% de kilomètres en moins en voiture) ; de se séparer de sa voiture (chaque voiture d’autopartage remplace 9 voitures personnelles et libère 8 places de stationnement) ; d’utiliser tous les modes de transport (les autopartageurs utilisent davantage la marche à pied, le vélo, les transports collectifs, le train et le covoiturage)… et par conséquent de réduire notablement les émissions de gaz à effet de serre.

Citiz à Villefranche

À Villefranche, deux stations (Mairie et Gare) et trois voitures de catégorie S (Toyota Aygo) sont à la disposition de toute personne détentrice d’un permis B en cours de validité et préalablement inscrite au service, soit à la boutique Citiz LPA à Lyon, soit sur le site lpa.citiz.fr.
Deux formules sont proposés, l’une sans abonnement (Liberté), l’autre avec (Fréquence), selon l’ampleur de vos besoins (moins ou plus de 6 heures par mois en moyenne). Les deux cas supposent une inscription dont le montant s’élève à 190 €, répartis entre frais d’inscription (40 €) et dépôt de garantie (150 €), auxquels s’ajoutent une caution de 500 € qui n’est pas encaissée.
Selon la formule choisie, le coût varie de 2,10 €/h (+ 0,40 € du km) à 4 €/h (+ 0,40 € du km), en sachant que le prix inclus le carburant, l’entretien, le parking à la station et le lavage mensuel…

Informations : Agglo Villefranche Beaujolais
04 74 68 23 08
www.agglo-villefranche.fr.

Laisser un commentaire